Les Philippines

Les Philippines, c’est LE voyage qui nous en a mis plein les mirettes! Des plages époustouflantes, des collines atypiques, des eaux turquoises ou laiteuses, des forêts de palmiers, des couchers de soleil, des animaux sauvages… Une panoplie de surprises qui nous ont émerveillées et qu’on partage avec vous dans cet article 😉

GENERAL TIPS

Pour commencer, voici les quelques conseils de base pour un voyage à travers Les Philippines.

  • Dès que vous arrivez à l’aéroport de Manille, achetez une carte SIM philippines, vous pourrez ainsi avoir toujours la connexion si vous vous perdez ou si cherchez des infos sur un endroit. De plus, le wifi est souvent très lent dans les hôtels avec des coupures récurrentes. Pour l’internet de manière générale, il faudra vous armer de patience. La 3G n’est pas toujours très performante non plus.
  • Téléchargez l’application Maps.me (carte, GPS), elle fonctionne même en mode avion. Elle vous permettra toujours de vous repérer à pied, en scooter ou en taxi. Il vous suffit de télécharger la carte de l’endroit où vous vous trouvez quand vous êtes connectés à internet, puis ça fonctionne en permanence.
  • Téléchargez l’application GRAB, le Uber d’Asie. Dans les villes de Manille et de Cebu, vous pourrez commander des taxis sur cette appli. Le prix indiqué = le prix payé, pas de surprise, pas d’arnaque.
  • Toujours fixer le prix avant de monter dans un transport. Même si les philippins n’ont pas une grosse tendance à l’arnaque, vous êtes des touristes donc ils gonflent les prix couramment. Avant de grimper sur un tricycle ou dans un taxi, mettez vous toujours d’accord avec le chauffeur sur le prix à payer et payez-le quand vous êtes arrivés à bon port.
  • Achetez un DRY BAG, ces sacs vendus partout aux Philippines vous seront indispensables lors des excursions en bateau pour mettre vos objets de valeurs à l’abri de l’eau. Les bangkas sont des petites barques étroites, le trajet peut être chaotique. De plus, si vous voulez sauter du bateau pour rejoindre un endroit paradisiaque à la nage sans pour autant laisser vos affaires à bord, grâce au Dry Bag vous pourrez tout emporter à la nage. Ces sacs coûtent entre 300 et 600 php et vous en trouverez PARTOUT!

Achetez des chaussures d’eau. Dans les excursions, vous serez souvent emmenés dans des endroits retirés où il vous faudra marcher sur les sols rocailleux dans l’eau. On ne sait jamais vraiment sur quoi on marche et on peut vite se blesser, sans compter les stone fish, ces poissons vénéneux qui ont déjà fait un mort aux Philippines.

  • Les filles, prévoyez des lingettes! Les toilettes publiques sont pour ainsi dire… impraticables! Les philippins s’essuient les fesses avec de l’eau qui se trouve généralement dans un sceau à coté de la cuvette. Il n’y a pratiquement jamais de papier toilette dans les WC locaux (hors hôtels et restaurants).
  • Si vous avez tendance à être malade en voiture, prévoyez vos bracelets et vos médicaments. La conduite des philippins est chaotique et les routes en mauvais état. Vous serez valdingués dans tous les sens. Même moi qui n’ai jamais été malade en voiture, j’en avais mal au ventre parfois.
  • Prenez des Boules Quies. Et oui, aux Philippines il y aura toujours à coté de votre hôtel un chien qui aboie, des bruits de nature parfois étranges, un coq qui chante toute la nuit ou … un karaoké !!! Les philippins sont des fans de karaoké de jour comme de nuit, et croyez moi, même s’ils chantent souvent du Céline, ils n’ont pas sa voix !
  • NO RUSH. Soyez patients, ne bousculez pas les philippins, prenez votre temps.
  • Ne pré-réservez pas vos excursions en ligne avant d’arriver (c’est beaucoup plus cher que sur place). Il y aura toujours de la place. Quand vous arrivez quelque part, posez vous et prenez le temps d’aller voir les offres proposées. Les prix varient, les offres aussi. Prenez le temps de bien choisir vos excursions sans vous précipiter. Vous pouvez réserver pour le lendemain sans problème. Il y a juste à Siargao qu’on s’y est pris trop tard (la veille à 19h).

 

ARGENT

1 € = 60 php environ.

Les philippins préfèrent toujours le cash. Sur certaines îles très touristiques comme Boracay, vous pourrez payer plus facilement par carte (parfois avec un supplément de 5%) mais de manière générale, prévoyez du cash. Les îles sont de plus en plus équipées de ATM et les hôtels proposent presque toujours un coffre fort dans la chambre.

Les banques permettent généralement de retirer 10.000 php. Certaines, comme Citibank, vont jusqu’à 15.000. Seule HSBC permet des retraits jusqu’à 40.000 php (à Manille et Cebu). La BPI de l’aéroport de Cebu accepte les retraits jusque 20.000. Vous payerez des frais de retrait dans pratiquement toutes les banques.

Pourboire

Si le service vous est facturé sur l’addition, c’est que le pourboire est déjà compté. Sinon, laissez environ 40 php. Si ça vous parait mince, dites vous que c’est l’équivalent d’un bon pourboire chez nous. Après, libre à vous de laisser plus.

 

SE DÉPLACER

En avion

Pour en voir un maximum aux Philippines, il faut passer d’une île à l’autre. Certaines d’entre elles sont reliées par des bateaux mais il sera presque toujours plus judicieux de faire le trajet en avion pour rentabiliser votre temps sur place et votre sécurité. Plusieurs compagnies internes désservent les différentes îles:  AIR ASIA, CEBU PACIFIC AIR, PHILIPPINS AIRLINES et AIR SWIFT. Cette dernière est la seule qui ne figure pas sur les comparateurs de vols. Vous ne pourrez acheter votre billet que sur leur site internet. C’est aussi l’unique compagnie qui déssert EL NIDO.

En bateau

Les trajets en bateaux sont peu coûteux mais longs et inconfortables. C’est une bonne solution si vous allez sur l’île d’à coté sinon prenez un avion.

En bus

Les voyages en bus sont encore moins coûteux et vous devrez inévitablement en prendre puisqu’ils relient les villes entre elles, mais ils sont beaucoup moins sécurisants. Les philippins conduisent comme des fous et les routes sont souvent en mauvais état.

En scooter

Voyager par vos propres moyens en louant un scooter (entre 350 et 500 php/jour) est le meilleur moyen de visiter une île. 1L d’essence = 50/60 php. Vous trouverez partout des petites échoppes (parfois au milieu de nulle part) qui vendent des bouteilles d’1L d’essence sur le bord de la route. Prévoyez une copie de votre permis de conduire et passeport. Ne laissez surtout pas votre passeport!

En taxi

Il sera toujours possible de faire des trajets (même de plusieurs heures) en taxi. C’est le moyen de transport le plus rapide mais le plus coûteux. Quand on est 4 , ça peut être intéressant. À vos négociations!

En van

Quand vous arrivez dans un aéroport et qu’il y a plus de 20 min de trajet pour rejoindre votre destination, c’est en van que vous les parcourrez. Les vans sont généralement postés à la sortie du terminal, quelqu’un dispatche les gens dans les vans selon leur destination et chaque van dépose tout le monde à son logement.

Certaines destinations se rejoignent en van. Plus rapide que le bus et un peu moins que le taxi, le van s’arrête pour déposer des gens un peu partout. Cette solution est très bon marché puisqu’elle est principalement utilisée par les locaux bien qu’il vous faudra souvent payer la place de votre bagage.

En tricycle

Dans une ville ou sur une île, le moyen de transport le plus classique pour les trajets courts, c’est le tricycle (le tuk tuk philippin en somme). Les prix varient d’une île à une autre. Nous vous détaillerons cela dans l’article. Pensez à demander à votre hôtel la valeur d’un voyage en tricycle pour avoir une idée et savoir sur quelle base négocier.

IMG_3603

==> Un conseil général pour vos déplacements? Prévoyez LARGE. Les philippins sont souvent en retard ! Il serait bête de rater votre avion parce que votre van est arrivé 45 min en retard :/

 

Passons aux choses sérieuses …. notre périple !

Nous avons fait 6 îles des Philippines! Cebu, Bohol, Palawan, Busuanga, Boracay et Siargao. Voici, en détail, ce que l’on vous conseille de voir, comment vous y rendre, combien ça coûte… bref, tout ce qu’il faut savoir si vous voulez visiter ces îles…

 

CEBU

Plaque tournante des Philippines, Vous ne pourrez pas ne pas passer par Cebu! C’est de là que partent la plupart des vols pour les îles, alors puisque vous y serez autant la visiter! L’aéroport se trouve à Mactan-Cebu à quelques km de la ville de Cebu City qui n’a pas grand chose d’intéressant d’ailleurs. Nous n’avons fait qu’y loger pour attendre notre vol. À ce propos, si vous devez y loger entre deux avions, on vous conseille la LITTLE NORWAY GUESTHOUSE à 1.5km de l’aéroport. Des chambres confortables à la propreté irréprochable dès 20€ (sans petit déjeuner). Mais attention, vous devrez être rentrés avant 22h, après cela, les portes de la Guesthouse ferment, question de sécurité. Pour vous rendre à l’aéroport, prenez un tricycle partagé sur la route principale (8php/personne), il vous arrêtera sur la promenade de Mactan où vous pourrez prendre les navettes jaunes (8php/pers) pour faire les derniers 800m qui vous séparent de l’aéroport. Ou bien commandez un GRAB (+/- 130 php).

60345208_667548853704845_6011368628438433792_n.jpg

À quelques heures de Cebu City, il y :

MOALBOAL

Moalboal est un petit village au bord de la mer connu pour son célèbre SARDINE RUN, un banc de sardines de plusieurs milliers (millions?) de Sardines que l’on peut admirer en allant se baigner tout simplement avec son masque et son tuba. Au niveau du restaurant le Chill bar, il y a un ponton jaune. Les sardines sont juste là, vous n’aurez pas besoin d’aller bien loin. Si vous n’avez pas de matériel de snorkeling (que je vous conseille quand même d’acheter avant votre départ) pas de panique, il y a des échoppes qui louent du matériel (100 php par masque/tuba/palmes). Lors de votre virée snorkeling, vous croiserez aussi des tortues géantes! Nul besoin de payer une excursion organisée, vous pouvez sans problème les voir par vous même en allant vous baigner.

15349779_1287283987984424_5320133263157962571_n

0c

Non loin de Moalboal se trouvent les KAWASAN FALLS, un incontournable de l’île! Des chutes d’eau d’un bleu turquoise qu’on appelle milky water.

KAWASAN 2

KAWASAN 4

Les Kawasan falls peuvent se visiter par soi même ou bien via une activité de canyoneering.

KAWASAN

Si, comme moi, vous avez peur du vide et que l’idée de faire des sauts de 10m vous effraye, pas de panique! Vous ne serez jamais obligés de sauter. Il y a toujours une possibilité de passer sur le côté ou de sauter moins haut. Cette activité vous permettra de voir des paysages que vous ne pourrez pas voir par vous même, on vous la conseille vraiment. La parties des Kawasan accessible par soi même grouille de touristes et perd très vite de son charme. Le canyoneering coute 1500 php (matériel, lunch et transfert compris). Nous avons réservé via Facebook avec Kawasan Canyoneering. Les guides sont très attentionnés et rassurants. On vient vous chercher à votre hôtel aux alentours de 8h, on vous emmène chercher le matériel au siège de Kawasan Canyoneering et ensuite ils vous emmènent au sommet des chutes où vous recevez un petit briefing et l’aventure commence! Sur le chemin du retour, 20 minutes de marche le long d’une rivière aux eaux vertes bordée de palmiers, c’est magique! Et on termine la journée par un repas au sein de Kawasan Canyoneering.

KAWASAN 3

Où loger à Moalboal?

Je vous conseille de loger du coté de Panagsama Beach. Il y a là bas tout un petit village avec des guest houses, des hôtels, des échoppes, des restaurants et des bars. Vous pourrez aller partout à pied. Il est aussi possible de loger du coté de White Beach où la plage est plus jolie mais aussi plus bondée et avec moins de restos. Si vous logez ailleurs, vous devrez forcement vous déplacer en tricycle ou en scooter pour aller manger.

Nous avons logé au MAYA NATIVE GARDEN. Des cottages en bois au milieu d’un jardin. Ce n’est pas le grand luxe et il ne faut pas être pointilleux sur la déco et le confort. Le personnel est moyen mais c’est un bon deal pour les petits budget (à.p.d de 16€/nuit).

 

Se rendre à Moalboal …

En bus: À l’aéroport de Cebu, prenez un taxi jusqu’à la station sud des bus. De là, des bus partent toutes les 30 min pour Bato via Moalboal (155 php/ 3h30), ils vous déposent à l’entrée de Moalboal, ensuite, sautez dans un tricycle (150 php) pour vous rendre jusqu’à votre hôtel… Pour repartir de Moalboal, les bus sont sur la grand route à l’entrée de Moalboal.

En van: À l’aéroport de Cebu, prenez un taxi jusqu’à l’université de San Carlos. La station VAN HIRE se trouve rue Junquera, juste à coté de l’université. Le trajet coute (120 php/2h30 de trajet) mais vous devrez payer une place pour votre bagage car les vans n’ont pas de coffre assez grand pour mettre tous les bagages. Le conducteur remplit le van au maximum, jusqu’ 4 personnes sur une banquette de 3. C’est un moyen de locomotion local.

En taxi: ça vous coutera environ 2000 php.

Toujours au sud de Cebu, il est possible de nager avec les requins baleines à Oslob. Nous n’avons pas tenté l’expérience car nous avons choisi d’aller voir:

L’ÎLE DE BANTAYAN

Bantayan

une île au nord de Cebu. Là bas, nous passons 3 jours et 3 nuits et nous dormons au CARL’S ISLAND INN, un endroit tout neuf et charmant à 1 km du centre ville. Une propreté impeccable et un personnel aux petits soins. Le petit déjeuner (compris dans le tarif de la chambre (33€/nuit)) est servi sur un joli rooftop. Le propriétaire offre un service de tricycle gratuit, ils viennent vous chercher au port et vous amène en ville quand vous sortez le soir et vous revenez pas vos propres moyens.

Que voir à Bantayan?

  • Le jardin de mangrove que vous pouvez visiter par vous même en vous baladant sur les pontons ou en louant des kayaks.
  • Secret lagoon paddle tour proposé par le Santa café (food court) 600php.

47297827_2049193982038105_7443847870714740736_n

  • Island hopping sur Virgin island. Pour êtres francs, on était un peu déçu. En vérité, ça n’a rien d’un island hopping, ils vous amènent juste sur l’île d’à côté et vous y restez quelques heures. Pas de lunch prévu, rien. Ensuite ils vous amènent au large de l’île de Hilaantagan pour faire du snorkeling sauf qu’il n’y a vraiment rien à voir (ni sur l’île ni sous l’eau).
  • Découvrir les plages de l’île. Paradise Beach est une toute petite plage non loin de la mangrove. Depuis le Carl’s Inn, longez la Sugar Beach à pied jusqu’à Kota Beach et son banc de sable.

Bantayan - kota beach 1

Bantyan - kota beach

Se rendre à Bantayan…

Depuis l’aéroport de Cebu, prenez un taxi jusqu’à la station de bus Nord. Ensuite, prenez un bus pour le port d’Hagnaya (185 php/4h). Là bas, prenez le ferry pour Santa Fe (185 php/1H30). Le dernier part à 16h30. Il existe aussi des bus direct pour Santa Fe. Dans ce cas, le bus monte sur le ferry avec vous puis vous dépose au centre de Santa Fe (235 php).

Vous payerez une taxe de 30 php pour entrer sur l’île et 10 php pour la quitter.

Pour le retour, nous avons pris un taxi pour Cebu. Normalement, le prix est de 2500 php sauf si vous trouvez un taxi qui vient de déposer quelqu’un. Dans ce cas, c’est 1500 php. C’est notre hôtel qui nous avait arrangé le coup.

 

SIARGAO

l’île des surfeurs

SIARGAO.jpeg

Voici la première image magnifique que vous aurez en atterrissant sur Siargao, cette île sauvage qui a séduit les surfeurs. C’est notre île coup de cœur.

Loger à Siargao …

On vous conseille de loger à Cloud Nine ou à General Luna mais attention, pas au centre de General Luna mais plutôt le long de la route qui longe la plage et qui va vers Cloud Nine (voir photo). C’est là que se trouvent les restos, les resorts et l’animation de l’île. Il est aussi possible de loger du coté de Pacifico Beach, plus en retrait et plus calme.

60035360_949023118802920_1093342912277643264_n

La moyenne des prix des logements à Siargao est plus élevée que sur les autres îles des Philippines. Nous avons logé au YAY LODGE, l’un des endroits les moins chers de l’île. Un super rapport qualité/prix. Nous avons payé 16€ pour un petit cottage tout mignon avec SDB commune. Le Yay Lodge propose aussi des chambres avec SDB privée. Il y a un espace commun avec une cuisine et un frigo pour entreposer vos affaires. Cet endroit est géré par Simon, un hôte plus que serviable et toujours joignable qui vous rencardera sur tous les bons plans. Le YAY LODGE se trouve à 3 min à pied de la route principale sur laquelle se trouve tous les restos, bars et shops.

Si votre budget est un peu plus élevé, le KERMIT est super sympa. Si vous voulez le grand luxe allez au BRAVO CLUB.

 

Que voir à Siargao ?

  • Cloud Nine et le coucher de soleil sur le Deck.

SIARGAO - CLOUD 9

SIARGAO - CLOUD 9

  • La somptueuse PALM TREE FOREST que vous pouvez traverser en scooter. Il y a un point de vue à partir duquel vous pouvez voir toute la foret d’en haut. Il est sur votre route, vous ne pourrez pas le rater, tout le monde s’y arrête. Montez dans le petit resto qui est à flan de colline pour admirer la vue et prendre un verre ou manger un bout. Au coucher de soleil, c’est encore mieux 😉

SIARGAO - PALM TREE FOREST

SIARGAO PLAM TREE ROAD

  • La piscine naturelle de Magpupungko (50php). Surtout allez-y à marée basse car à marée haute, ça n’a rien d’impressionnant!

SIARGAO - MGAPUNKA

Que faire à Siargao?

  • Prendre des cours de surf à Cloud Nine. Pour 500 php/heure, un moniteur particulier vous enseignera les bases du surf et vous emmènera prendre vos premières vagues. Vous pouvez aussi louer une planche pour 200 php et voler de vos propres ailes.
  • Visiter l’île pendant une journée en scooter. Vous pourrez louer un scooter pour 350/500php. Attention, ils ne fournissent pas de casques la plupart du temps (vous verrez que tout le monde roule sans casque sur cette île). Si vous voulez en louer un, allez au shop à coté du resto La Carinderia, ils en louent pour 50php/jour. Allez à Magpupungko, piscine naturelle (50php). Vous payerez 20 php pour garer votre scooter. Conseil à ne pas négliger: prenez vos chaussures d’eau. Il faut marcher sur de la roche pour y accéder. Vous pouvez aussi vous y rendre avec une excursion en bateau mais franchement, vous verrez la même chose qu’en y allant par vous même et ça vous coutera beaucoup moins cher. Privilégiez les autres excursions en bateau qui ne peuvent pas se faire par soi même.
  •   Ensuite, passez par la Palm Tree Forest pour rejoindre les plages du nord: Alegría Beach, Pacifico Beach. Sur le chemin entre ces deux plages, admirez le littoral et découvrez des plages désertes.

SIARGAO - PACIFICO BEACH 1

SIARGAO - PACIFICO BEACH

Sans oublier les excursions en bangkas:

  • Island hopping: Dako island, Naked Island et Guyam Island (1000php/pers au KERMIT). Si vous n’avez pas assez de jours pour tout faire, faites sauter cette excursion, les autres sont plus impressionnantes.

GUYAM ISLAND 4

  • Corregidor island une île avec une partie plus sauvage où vous pourrez hiker. Crédit photo @ Jonnymelon.com

corregidor-island-27.jpg

  • Sohoton Cove National Park à 2h30 de bateau de Siargao (2300 php/pers). Crédit photo @ Jonnymelon.com

sohoton-cove-27.jpg

  • Sugba lagoon + Kawhagan Island (2000 php/pers au BRAVO). Un premier arrêt dans le Lagon de Sugba, vous y resterez une heure. Vous pourrez louer un paddle ou un kayak pour 300php. Il y un tremplin en bois pour sauter et si vous allez au fond du lagon, une liane ou un autre saut bien plus haut pour les plus vaillants.

Ensuite, ils vous emmènent sur l’ile de Kawhagan, une superbe île avec un magnifique banc de sable. C’est là que vous mangerez. Crédits photo @ Philipp Schmidt

A

Le BRAVO RESORT et le KERMIT organisent ces tours. Le lunch est inclus. Généralement, ils font un BBQ sur le bateau et vous servent le buffet sous une hutte sur la plage. C’est dans ces excursions qu’on mange le mieux philippin. Le island hopping est moins cher au Kermit alors que les autres tours sont moins chers au BRAVO.

Nous sommes restés 5 jours à Siargao et on y serait bien restés un jour ou 2 de plus, il y a pas mal de choses à faire et se prendre une journée pour apprendre à surfer et chiller c’est cool aussi 🙂

 

Se rendre à Siargao …

Il n’y a pas d’avion qui fait directement Manille-Siargao, vous devez forcément passer par Cebu. Depuis Cebu le vol dure environ 1h. Une fois que vous aurez atterri, prenez un van pour General Luna (300php/50 min), il vous déposera à votre hôtel. Pour le retour, il faut organiser le pick up avec votre hôtel. Attention, prévoyez large! Le nôtre s’est pointé 45 min en retard :-/ Ils essayent de goupiller les départs en allant chercher des gens à droit à gauche, du coup, l’horaire qu’on vous donne est plus qu’approximatif!

 

BORACAY

Il parait que c’est à Boracay qu’il y a la plus belle plage du monde. Vrai ou pas? Et oui, White Beach a tout d’idyllique avec son sable blanc et son eau turquoise… Tout d’idyllique tant qu’elle est vide! Et pour la voir vide, il va falloir se lever tôt. En effet, Boracay, victime de son succès, voit débarquer des milliers de touristes sur sa petite superficie de 10 km2! White Beach est bondée dès le matin, et le soir je n’en parle même pas! À certains moments, je me croyais sur les Champs Élysées pour tout vous dire. Boracay est TRÈS touristique et tout y est cher, sachez-le. Il y a des activités qui sont proposées mais elles sont chères et peu intéressantes contrairement à ce qu’on a pu faire aux Philippines. Si vous allez à Boracay, allez-y pour lézarder sur la plage toute la journée.

 

Où dormir à Boracay …

Boracay fait 7 km de long, c’est le long de White Beach que se trouve l’animation, les bars, les restos et des resorts en enfilade. Si vous voulez plus de calme allez plutôt du côté de Bulabog Beach qui se trouve à 500m à pied de White Beach sur l’autre côte. Il y fait plus calme et plus paisible et vous pourrez rejoindre le centre en quelques minutes de marche seulement pour vous divertir le soir mais dormir au calme la nuit. Il est aussi possible de dormir du coté de Diniwid Beach mais cet endroit est plus éloigné du centre, il y a donc peu de restos dans le coin et c’est plus difficile de rejoindre le centre à pied.

Le prix des logements à Boracay est bien plus élevé que sur les autres îles des Philippines. C’est donc plus difficile de trouver un bon rapport qualité/prix. Nous avons logé au LAZY DOG BED AND BREAKFAST pour 33€/nuit petit déjeuner compris. Cependant, les chambres sont bien moins sympas que sur les photos. Il ne faut pas être pointilleux sur la déco, notre chambre était un peu froide, béton au sol, vieux mobilier… Quant à sa situation géographique, parfaite selon moi. Au calme et proche de l’animation. La plage de Bulabog est très sympa.

 

Que voir à Boracay …

Nous voulions louer un scooter pour parcourir l’île par nous même mais il s’est avéré que personne n’a pas nous dire où louer un scooter. Apparemment, c’est très compliqué à trouver et quand bien même vous trouvé un plan , il sera hors de prix. Tout le monde se déplace en tricycle sur l’île. Nous avons donc été d’une plage à l’autre en tricycle. Sachez que Lapuz Lapuz beach est privée et qu’on ne peut y accéder.  Voici les quelques plages de Boracay:

  •  White Beach, la plus belle mais il faut vraiment la voir déserte. Allez-y le matin, du coté de station 1 au niveau de l’hôtel Two Seasons il y a moins de monde tout au long de la journée. Vous aurez surement la chance d’y être un peu tranquille le matin. Marchez les pieds dans l’eau le long de cette longue plage pour atteindre Diniwid Beach. En fin de journée, c’est la marée basse sur White Beach (voir photos).

BORACAY - WHITE BEACH 1

BORACAY - WHITE BEACH 2

  • Diniwid Beach, une petite plage que vous pourrez rejoindre à pied depuis la White Beach. Coté Station 1, allez jusqu’au bout de la plage, longez le rocher et vous serez sur Diniwid Beach.

BORACAY - DINIWID BEACH 2

BORACAY - DINIWID BEACH

  • Bulabog Beach que vous pouvez rejoindre très facilement à pied. Petit plage paisible, il faut choper la bonne marée. Trop haute, pas de place pour lézarder, trop basse, pas facile de se baigner.

BORACAY - BULABOG BEACH

  • Puka Beach, la plus intéressante probablement. Beaucoup moins fréquentée que White Beach. Des petites échoppes pour manger et faire du shopping souvenirs. Manger au BALAI CAFÉ! Un mini resto avec 4 tables en plastique qui ne paye pas de mine mais on y mange très bien et typique. Les gambas butter and garlic aie aie aie!

BORACAY - PUKA BEACH

BORACAY - PUKA BEACH 1

BORACAY - PUKA BEACH 3

  • Ili Ilang Beach, pas très fréquentée non plus mais plus petite.

BORACAY - ILI ILIGAN BEACH 1

Pour rejoindre ces plages depuis le centre, les tricycles vous demanderons entre 150 et 200 php mais tout se négocie 🙂

 

Que faire à Boracay ?

Plusieurs activités sont proposées sur l’île:

  • Island Hopping
  • Banana boat: vous vous faites tirer par un bateau sur une banane gonflable
  • Paddle: 600 php/demi heure
  • Jet ski
  • Sortir en Paraw au « coucher de soleil ». Cette sortie dure 30 min et ce n’est pas vraiment un coucher de soleil que vous verrez mais plutôt une armée de bateaux qui balade les touristes le long de la plage.
  • Faire du shopping dans le d’mall à station 2
  • Une partie de volleyball en fin de journée à Station 1 près du Two Seasons.
  • Lay down on the beach and that’s it ! C’est l’activité principale de l’île en réalité.

 

Se rendre à Boracay …

Deux aéroports vous permettent de rejoindre Boracay. Celui de Kalibo et celui de Caticlan. On vous conseille le second. Les deux sont sur l’île de Malay et celui de Caticlan est le plus proche tandis que l’autre est à 2h de route.

Une fois à Caticlan, prenez un tricycle (75php/véhicule – 10min) ou un van (100php/pers – 5 min) jusqu’au port de Jetty. Au port, vous payerez une terminal fee de 100 php/pers + la taxe environnementale de 75 php + le ferry. Il y a le Oyster ferry à 75 php ou le pumpboat à 25 php. Prenez le second, des pumpboats partent toutes les 10 min contrairement au Oyster.

Ce bateau vous dépose au port de Boracay où vous pourrez prendre un tricycle jusqu’à votre hôtel (25 php si vous le partagez, 150 php pour le véhicule complet).

Pour le retour, vous payerez encore la terminal fee mais pas la taxe environnementale.

 

Autres tips …

Pas de panique pour le cash, pratiquement partout, on peut payer par carte et surtout il y a des ATM PARTOUT !!!

 

BOHOL

Bohol est connue pour ses célèbres montagnes Chocolat et les plages de sable blanc de Panglao. C’est l’attraction principale de l’île mais vous verrez que ce n’est pas tout. Bohol recèle d’autres secrets.

 

Où dormir à Bohol …

Je vous conseil de dormir le long de la Loboc River, cette rivière magnifique couleur verte bordée de palmiers. Il y a pas mal de choses à faire là bas, puis vous ne serez qu’à 40 min en scooter des Chocolate Hills.

Alors s’il y a bien un hôtel qu’on vous conseil à 1000% c’est celui ci! Le FOX AND THE FIREFLY COTTAGE. Il se trouve le long de la Loboc River (à ne pas rater), il offre des petits cottages pour tous les budgets, à partir de 20€/nuit pour un cottage avec SDB commune (une SDB sans toit en plein air trop sympa). Nous avions, pour 30€/nuit, un cottage avec SDB, on prenait notre douche sous les étoiles, c’était top! Il y a aussi des cottages familiaux sur pilotis avec vues sur le jardin derrière, c’est magnifique. Les chambres sont charmantes, tout comme le petit restaurant et le staff. Ils proposent des activités de paddle sur la Loboc River de jour comme de nuit (pour aller admirer les lucioles). Goutez leur homemade ginger iced tea, c’est une TUERIE!

57433573_1080289868824955_5016061355464065024_n

56990185_1076378502549425_1684677836406784000_n

46800177_988307978023145_1044524114968051712_n

 

Que voir à Bohol …

  •  Les Chocolate Hills. Ces montagnes couleur chocolat. Vous pourrez faire du Quad au pied des hills et monter en haut du point de vue pour admirer le paysage. Il parait qu’il faut y aller au lever du jour, c’est encore plus impressionnant! 50php/pers.

thumb_IMG_3198_1024

IMG_3247

  • La Loboc River, une rivière d’un vert magnifique bordée de palmiers, sur laquelle vous pourrez vous balader en paddle et vous baigner.

thumb_IMG_3225_1024

thumb_IMG_3147_1024

  • Panglao et ses plages de sables blanc Alona Beach et Dumaluan. Passez-y un jour ou deux pour vous détendre.
  • La forêt des tarsiers. Des tous petits singes avec des yeux globuleux.

290px-Tarsier_Hugs_Mossy_Branch

  • Candapdapan ricefields. Des rizières en terrasse.

maxresdefault.jpg

  • La plage d’Anda.

 

 

Que faire à Bohol …

  • Tyrolienne au dessus de la Loboc River avec cette vue imprenable si vous osez …

IMG_3186

  • Paddle sur la Loboc River
  • Les chutes d’eau grâce à une circuit de 5 heures en paddle (proposé par le Fox and Firefly cottage).

 

Se rendre à Bohol …

  • En bateau depuis Cebu: 520 php/2 heures. Vous arriverez au port de Tagbilaran où vous pourrez directement louer un scooter (500php/jour) pour aller à votre hôtel.
  • En avion par l’aéroport de Tagbilaran.

 

CORON

Coron fut pour nous l’un des plus spectaculaires. Lagons et plages paradisiaques vous attendent à Coron, une perle pour les amateurs de plongée!

Même si la petit ville de Coron n’a rien de bien charmant, à bord d’une bangka et grâce aux island hoppings, vous en aurez plein les yeux. Pas grand chose à faire à Coron d’ailleurs si ce n’est des excursions en bateau. Il n’y a pas de jolie plage pour passer la journée alors ne prévoyez pas plus d’un jour sans faire de sortie en bateau. Vous pourrez éventuellement louer un scooter ce jour là pour visiter l’île de Busuanga.

L’avantage de Coron, c’est que contrairement à El NIDO, il n’est pas encore (mais ça ne saurait tarder) envahi par les touristes.

Voici les Tours proposés:

  • A: Las Islas de Coral, plage CYC, Atwayan, Quin Reef, green lagoon et le lac Kayangan. Le KAYANGA LAKE est le plus impressionnant, c’est un peu la star de Coron. Pour le rejoindre, vous escaladerez une jolie montagne (enfin, un escalier) verdoyante d’où la vue est imprenable!

IMG_3305

IMG_3306

  • B: Barracuda Lake, Smith Beach, Skeleton Wreck, Reef Garden et Twin Lagoon.

IMG_3465

IMG_3425

  • C: Bulog Dos Island, Banana Island et Malcapuya Island. Celui là, on l’a ADORÉ. Vous irez que des plages privées sublimes.

D: East Tangat, Pass Island, Coral Garden et Lusong Gunboat.

  • E: Calauit Safari Sanctuary, Black Island, Lusong Coral Garden et Lusong Gunboat

Les prix varient légèrement selon l’endroit où vous réservez. Nous avions tout réservé au même endroit et négocié un léger rabais. Le lunch est inclus et c’est là qu’on a le mieux mangé 😀

 

Que voir sur l’île de Busuanga?

  • Les sources chaudes de Maquinit à 20 min de Coron. 200 php/pers.
  • Mont Tapyas d’où vous pourrez admirer la vue après avoir monté quelques centaines de marches.
  • Siete Pescados, un site de snorkeling.

 

Se déplacer à Coron …

Louer un scooter n’est pas nécessaire surtout si vous avez prévu des island hopping tous les jours. Ils viennent vous chercher à votre hôtel et vous ramènent. Dans la petit ville de Coron, il y a des tricycles, 10php/pers pour se déplacer dans le centre. Levez la main et grimpez! Mettez vous toujours d’accord sur le prix avant de monter. Si le tricycle vous dépose sur les hauteurs de la ville, ce sera 20 php/pers. Ne louez un scooter que le jour où vous voulez visiter l’île de Busuanga.

 

Se rendre à Coron …

  •  En avion: à l’aéroport de Busuanga, vous prendrez un van partagé qui vous amènera à votre hôtel dans Coron (150 php/pers). Il y a une taxe de 200 php/pers pour quitter l’ile.
  •  En ferry: depuis Manille.
  •  En fast boat depuis El Nido: 3h30 – 1800 php. Réservez-le en arrivant à Coron, il arrive qu’il soit complet, ce serait con de louper le coche si vous avez une prochaine étape prévue.

 

EL NIDO

L’archipel de Bacuit est aussi un incontournable bien qu’il est beaucoup plus touristique que Coron ce qui a ses points positifs (on y mange mieux et la ville d’El Nido est plus sympa) et ses points négatifs (beaucoup plus de touristes dans les island hopping).

Voici les tours proposés:

  •  A: Small Lagoon (photo 1), Big Lagoon (photo 2), secret lagoon (photo 3), Shimizu Island et 7 Commando Beach. Big Lagoon est magique! Vous pourrez faire du kayak dans le small lagoon également.

IMG_5334

IMG_3553

IMG_3306

  • B: Snake Island, Pinagbuyutan Island, Entalula Beach et Cudugnon Cave.
  • C: Helicopter Island, Matinloc Shrine, Secret Beach, Star Beach et Hidden Beach.

D: Ipil Beach, Cadlao Lagoon, Paradise Beach, Pasandigan Beach, Natnat Beach et Bukal Beach.

Nous avons fait les tours A et C, magiques sauf la Secret Beach qui n’est plus « secret » du tout! Tellement de touristes à cet endroit qu’il était impossible de voir à quoi ça ressemblait :/  Tout comme à Coron, le lunch est inclus dans les tours.

 

Une journée à visiter l’île …

Louez un scooter pour vous aventurer sur l’île. Alors que voir?

  • Las Cabanas Beach que vous pourrez traverser avec une tyrolienne mais moins impressionnante que celle de Coron! Quelques restos sont sur cette plage.

IMG_3519

  • La plus belle plage se trouve cachée derrière le resort Qi Palawan, vous ne pourrez y accéder que par là, elle est privée et elle en vaut la peine. Pour y accéder, vous devez payer une entrée au resort qui sera en fait un Voucher. Vous pourrez manger et boire pour le montant indiqué (que vous avez payé). C’est une sorte d’assurance anti squattage! Des hamacs et des transats pour chiller et une plage magnifique avec … personne! Un rêve.

IMG_3581

thumb_IMG_6707_1024

  • Admirer le coucher du soleil sur la Nacpan Beach.

thumb_IMG_5302_1024

 

Où loger à El Nido …

Mon conseil serait de loger dans le centre, vous êtes proches de tout là bas, de l’animation et des restos. Nous avons logé bien plus loin, du coté de la Nacpan Beach. C’était vraiment top mais il fallait faire quelques km en scooter pour sortir manger (même s’il y avait possibilité de manger à notre glamping). Las cabanas de Nacpan, c’est un camping en mode yourte/tente. Avec un vrai lit dedans (donc ultra confort), des prises d’électricité, un ventilateur… Les SDB sont communes mais toujours propres. Concept ultra sympa! 50€/nuit déjeuner inclus, incluant un scooter à disposition!

IMG_3513

 

Se rendre à El Nido ..

  • En avion: la seule compagnie qui déssert El Nido est Air Swift, vous ne la trouverez pas sur les comparateurs de vols mais sur leur site.
  • En fastboat depuis Coron: 3h30 – 1800 php. Réservez votre retour en arrivant, évitez les mauvaise surprises, le bateau est toujours plein.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Thina dit :

    Vraiment cool ton article!! 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s